Rechercher

Où manger gratuitement ou pour presque rien quand on est sans-abri ?

Sans nourriture le corps ne peut pas survivre bien longtemps. Manger est donc un besoin vital, et devrait être considéré comme un droit inaliénable. Malheureusement, certaines personnes et notamment les personnes sans-abris, n’ont parfois pas accès à toute la nourriture dont leur corps a besoin. Oui, en France, certaines personnes meurent encore de faim, comme se fut probablement le cas d’une mère et sa ville, retrouvées mortes dans leur appartement nîmois il y a un mois. Pour empêcher ça, plusieurs alternatives et distributions de nourriture sont régulièrement conduites, et il est important que les personnes en grande précarité en aient connaissance. Nous vous les listons ici. Afin de trouver la structure adéquate la plus proche, nous vous redirigeons vers Soliguide ou le Guide Solidarité de Paris.





→ Les restaurants solidaires officient dans les 5°, 8°, 10°, 11°, 12°, 13°, 14°, 17°, 19° et 20° arrondissements de Paris. Ils proposent une restauration assise et un choix de plats équilibrés. Pour y accéder, il faut être muni d’une carte mensuelle, délivrée par les services sociaux de la Ville, les Permanences Sociales d’Accueil, les Espaces Solidarité Insertion ou les associations.


→ Les restaurants sociaux proposent des repas équilibrés en restauration assise, pour un prix modique.


→ Des distributions de repas chauds sont organisés par des associations, à différents moments et endroits. Ces associations proposent soient des plats à emporter, soit des plats servis en restauration assise. Pour avoir accès à ces repas, il faut parfois s’inscrire ou justifier de sa situation.


→ Des maraudes sont également conduites par certaines associations. A la différence des distributions, ce ne sont pas les personnes précaires qui vont à l’association, mais l’inverse.


→ Les colis alimentaires sont des paquets composés de denrées alimentaires, parfois accompagnées de produits d’hygiène, offerts par des associations. Il est possible d’en récupérer dans les centres de distribution. Attention, les conditions pour y avoir accès sont différentes selon les associations, il faut donc se renseigner auprès des services sociaux.


→ Les épiceries sociales sont des magasins vendant des produits pour pas cher ( en moyenne 20 % moins cher que les prix habituels ). Pour y avoir accès, il faut se renseigner auprès des services sociaux, des Permanences sociales d’accueil ou des épiceries elles-mêmes.


→ L’eau potable est accessible grâce à de nombreuses fontaines

25 vues